ARTIST STATEMENT 

 

Plongée dans des fusions de disciplines et de pratiques allant de la vidéo, la sculpture, la peinture, la performance à la photographie et au son, l’activité de Wilfried Nail traite des questions du sauvage, du « non domestique », et de la révolte. Il aiguise un travail dont l’esthétique à priori séduisante est trompeuse: elle renvoie à des allégories de la destruction et de la déflagration en déjouant les tentations d’une ère de consommation et de la domesticité figée dans une sorte de léthargie où tout paraît immuable.

 

Adoptant une approche qu’il veut critique face aux inerties politiques provoquées et imposées par un «there is no alternative», Wilfried Nail utilise des gestes significatifs d’appropriation et de tension entre matériau et contexte. Ses oeuvres surgissent de choix de matériaux sélectionnés autant pour leurs caractéristiques physiques que contextuelles. L’installation «Tout reste incertain ou évoqué» est réalisée avec des débris de verre ramassés lors de révoltes et de manifestations contestataires, le triptyque de peinture «Les Morses» est conçu à partir d’éléments récupérés lors du dépôt de bilan d’une petite entreprise.

 

Les sujets qu’il aborde sous de multiples aspects et facettes vont de la destruction et de la ruine en tant que forces génératives et potentiellement régénératrices, au memento mori et au palimpseste, en réinterprétant les rebuts de notre ère de consommation dans un mode de transformation poétique et de glissement possible de l’identité des formes.